skip to Main Content

C’EST CE QU UN CONFLIT RETRO CALCANEEN OU MALADIE DE HAGLUND

Le conflit rétro calcanéen se caractérise par une douleur postérieure du talon. Cette entité clinique a été décrite en 1928 par Patrick Haglund, chirurgien suédois. La maladie se définit par l’existence d’une douleur au niveau d’une proéminence sur la face postérieure du talon. Il existe souvent un épaississement de la peau en regard dû à la compression dans la chaussure.

LES CAUSES D’UN CONFLIT RETRO CALCANEEN

La description qu’avait fait Haglund en 1928 était basée sur la clinique. On sait maintenant que ce qui se passe en réalité, c’est qu’il existe un contact anormal entre l’os du talon et le tendon d’Achille, un peu comme si une corde qui retenait un bateau frottait contre un rocher. C’est ce que l’on appelle le conflit rétro calcanéen.

LE TRAITEMENT MEDICAL D’ UN CONFLIT RETRO CALCANEEN

Votre médecin est le plus apte à choisir le bon traitement. N’hésitez pas à discuter avec lui (lien prendre rdv)

  • ATTENTION TRÈS IMPORTANT
    Avant de consulter votre chirurgien, il faut passer des radiographies. Pour que ces radios soient utilisables, il faut les effectuer EN CHARGE

Une échographie et/ou une IRM sont parfois nécessaires pour confirmer le diagnostic et rechercher des signes de gravité (fissurations). Votre spécialiste vous les prescrira si nécessaire.

Le prise en charge médicale inclut la prescription d’AINS.

La kinésithérapie peut améliorer la situation.

Un podologue pourra vous prescrire une semelle qui va avoir principalement un effet de rehausser légèrement le talon.

La semelle doit donc être élévatrice de l’arrière pied, plus ou moins valgisante (arrière pied varus).

Le traitement médical inclut également la réalisation d’infiltration corticoïde dans la bourse.

Attention ! ceci peut être dangereux. Il est recommandé de faire une et une seule injection pour éviter le risque de rupture ou même de nécrose tendineuse (rapporté dans la littérature).

L’échec du traitement médical est fréquent, même si il est maintenu plusieurs mois. Il est alors indiqué de recourir au traitement chirurgical.

L’OPÉRATION

Le but d’une opération est de supprimer le contact entre le tendon et l’os.

Récemment, des techniques mini-invasives sont apparues.

Cette méthode permet au praticien, à son niveau, de diminuer les incisions faites au corps et par là-même de réduire au maximum les possibles complications.

Texte produit en collaboration avec les patients et les soignants.
Votre avis nous intéresse pour l’amender et enrichir toute information qui pourraient manquer à votre parfaite compréhension.
Merci de nous adresser vos suggestions et remarques.

Back To Top
eget elit. nunc fringilla facilisis venenatis