skip to Main Content

QU’EST CE QUE LE TENDON D’ACHILLE ?

Le tendon d’Achille est le relief épais que l’on peut sentir descendre au niveau du dos du mollet jusqu’au talon.
Le tendon est constitué de cellules (tendinocyte) entouré de fibres d’un matériau solide appelé collagène, qui est le principal élément de construction du corps du tendon .

Il est relié en haut aux gros muscles que composent le mollet (gastrocnémien et soleus). Les muscles sont en quelque sorte le moteur.
Lorsque le tendon d’Achille tire sur le talon, il nous fait monter sur la pointe des pieds ou nous pousse vers l’avant en marchant ou en courant.
Si ce tendon ne fonctionne pas car il est rompu, il est possible néanmoins de marcher mais la cheville se sent faible et il est difficile de se mettre sur la pointe des pieds.

COMMENT SE BLESSE T-ON LE TENDON D’ACHILLE ?

La plupart des problèmes du tendon d’Achille surviennent chez des athlètes d’âge moyen et sont essentiellement des blessures de surutilisation. Dans quelques autres cas, d’autres problèmes médicaux contribuent à l’affaiblissement du tendon.

Un pied à arche élevée (voûte plantaire très marquée) ou à arche basse (pied plat) ainsi qu’un muscle trop tendu en arrière (rétraction des chaînes postérieures) peut augmenter les contraintes sur le tendon d’Achille.
À mesure que nous vieillissons, le tendon devient moins souple et moins capable d’absorber les contraintes répétées. De même quand on vieillit, le tendon présente plus de difficultés à se régénérer.
Finalement, de petites lésions « dégénératives » se développent dans les fibres du tendon. Le corps essaie de réparer ces déchirures. Parfois, le processus de réparation est réussi. Cependant, parfois le tendon est dépassé et il ne peut pas guérir complètement. Au lieu de cela, le tendon devient douloureux et enflé, et il peut casser.

La combinaison du processus de dégénérescence et de réparation du tendon est appelée tendinopathie (ou parfois « tendinite »).
Parce que l’enveloppe du tendon (tenosynovium) peut être inflammatoire et entraîner des douleurs, on peut aussi parler de ténosynovite.
Parfois, le tendon devient affaibli par le processus dégénératif et il peut se déchirer complètement.

COMMENT SAVOIR SI J’AI UN PROBLEME DE TENDON D’ ACHILLE ?

Si vous avez une déchirure complète (rupture), vous ressentez probablement une douleur soudaine dans votre talon ou votre mollet. Certains disent que c’est comme si on leur avait donné un coup de pied au mollet ou qu’on les avait frappés avec une raquette de squash. Habituellement, le talon devient douloureux, enflé et meurtri. Même si c’est douloureux, Il est encore possible de marcher la plupart du temps. Il faut alors consulter au plus vite prendre un rendez vous avec un spécialiste.
La tendinite et la ténosynovite se développent plus graduellement que la rupture. Le tendon d’Achille et le talon deviennent douloureux et un gonflement peut se développer dans ou autour du tendon. Au début le problème est présent principalement sur la course ou le sport, mais plus tard il peut devenir de plus en plus difficile de marcher à cause du tendon douloureux.

Texte produit en collaboration avec les patients et les soignants.
Votre avis nous intéresse pour l’amender et enrichir toute information qui pourraient manquer à votre parfaite compréhension.
Merci de nous adresser vos suggestions et remarques.

Back To Top risus. consequat. porta. neque. odio libero Lorem tristique mi, velit, ante.