skip to Main Content

COMPRENDRE LES DOULEURS DE L’ AVANT PIED

Les nombreux os du pied sont reliés entre eux au niveau d’articulations grâce auxquelles ils peuvent bouger les uns par rapport aux autres. Ces articulations sont essentielles pour passer, en un mouvement souple, d’un appui du talon à un appui sur les doigts de pied.
Ainsi nous pouvons marcher correctement en nous adaptant aux irrégularités du sol.
Tous les orteils comprennent deux ou trois petits os (les phalanges). A la base des orteils, la première phalange est reliée à un os plus long (le métatarsien), au niveau d’une articulation appelée articulation métatarso-phalangienne. Un revêtement souple (le cartilage) recouvre les extrémités de ces os et leur permet de glisser l’une sur l’autre. L’articulation est entourée d’une enveloppe constituée de fibres (la capsule) et de rubans plus ou moins élastiques (les ligaments) qui permettent le maintien des deux os dans un axe correct. Entre la peau et l’articulation se trouve une sorte de poche (la bourse séreuse) dont le rôle est de protéger les os. Les os sont reliés aux muscles par des attaches que l’on appelle des tendons, grâce auxquels les orteils peuvent se plier ou s’étendre.

POURQUOI FAUT-IL TRAITER LES DOULEURS DE L’AVANT PIED ?

Quel est le problème ?
Lorsque vous vous appuyez sur le pied, votre poids ne se répartit pas de façon équilibrée sur l’avant de la plante du pied. Du fait de ce déséquilibre, la pression exercée est trop importante par endroits, on parle d’hyperpression plantaire. Cela entraîne des douleurs à l’avant de la plante du pied, au niveau des métatarses juste avant les orteils. En langage médical, on parle de métatarsalgies.

Le problème peut provenir d’une anomalie de taille ou de forme d’un ou plusieurs métatarses. Il peut également y avoir un angle anormal entre le métatarse et la phalange à laquelle il est associé, au niveau de l’articulation métatarso-phalangienne. D’autres facteurs favorisent la mauvaise répartition du poids sur l’avant du pied et donc l’apparition des métatarsalgies : vous êtes plus exposé(e) si vous avez le pied creux, si vous avez un poids trop important, si certains de vos muscles sont trop tendus, ou encore si vous souffrez d’une déformation de votre gros orteil dévié vers le deuxième orteil (hallux valgus).

QUELLES SONT LES CONSEQUENCES DES DOULEURS DE L’AVANT PIED ?

Votre pied est déformé. En réaction aux pressions excessives et à force de frottements, la peau sous la plante du pied s’épaissit et se durcit dans la zone touchée, on appelle cela un durillon. Lorsque vous marchez ou que vous vous appuyez sur le pied, cette zone vous fait mal. La poche servant à protéger les os au niveau de l’articulation (bourse séreuse) peut se remplir d’un liquide (bursite) et cela est douloureux.

Les pressions exercées peuvent abîmer l’articulation métatarso-phalangienne. En augmentant de volume, elle peut même entraîner une compression du nerf voisin qui passe entre deux métatarsiens (Syndrome de Morton).
Si les éléments qui maintiennent les os (capsule et ligaments) se déchirent, l’articulation risque de se déboîter (luxation).

QUELS EXAMENS FAUT-IL PASSER ?

Le chirurgien commence par observer votre pied (examen clinique) pour voir s’il y a des déformations et pour regarder comment le poids de votre corps se répartit sur l’avant-pied.
Pour l’aider dans ces évaluations, le chirurgien vous fait passer une radiographie standard. Cet examen utilise des rayons (les rayons X) pour visualiser les os à l’intérieur du corps. Elle permet de voir les anomalies osseuses. Les radiographies sont faites debout, avec le pied supportant le poids du corps (en charge). D’autres examens (échographie, scanner ou IRM) ne sont que plus rarement proposés.

LES DIFFERENTS TRAITEMENTS DES DOULEURS DE L’AVANT PIED

Les traitements médicaux…

Les médicaments permettent de lutter contre la douleur. Il existe des semelles spéciales (semelles orthopédiques) qui permettent de mieux répartir le poids sur l’avant du pied. Ces semelles sont prescrites par un spécialiste du pied et sont réalisés par un podologue. Elles suffisent parfois à résoudre le problème. Il existe aussi des dispositifs sur mesure pour aider à ne pas souffrir au niveau des orteils.

Dans des cas particuliers, lorsque l’origine de la métatarsalgie vient d’une tension trop grande de certains muscles, il peut être utile de faire une rééducation avec un kinésithérapeute pour apprendre à diminuer cette tension.

…et leurs limites

Dans certains cas, les douleurs persistent malgré le port des semelles, qui ne suffisent alors pas à corriger la répartition du poids sur l’avant pied.

Si les traitements médicaux n’ont pas suffi à éliminer vos douleurs et que vous avez des difficultés importantes à vous déplacer, une opération peut être envisagée quel que soit votre âge.

Texte produit en collaboration avec les patients et les soignants.
Votre avis nous intéresse pour l’amender et enrichir toute information qui pourraient manquer à votre parfaite compréhension.
Merci de nous adresser vos suggestions et remarques.

Back To Top
libero Donec et, ut Phasellus adipiscing vulputate, amet,