skip to Main Content

L’ANATOMIE

Les orteils ou doigts de pied ont un rôle d’équilibre de soutien lors de la marche et de la station debout. Il est fait une distinction entre le gros orteil (1er orteil ou hallux) et les orteils latéraux (2ème, 3ème, 4ème et 5ème orteils). Ces derniers sont constitués de 3 phalanges (proximale, intermédiaire et distale), reliées par des articulations (MétaTarsoPhalangienne MTP,  InterPhalangienne Proximale IPP et InterPhalangienne Distale IPD) qui sont entourées de tissu fibreux (la capsule articulaire) renforcé de ligaments latéraux et par une structure plus épaisse en plantaire (la plaque plantaire). Les tendons extenseurs et fléchisseurs insérés sur les pièces osseuses permettent les mouvements. La partie distale de l’orteil comprend l’ongle et la pulpe plantaire. Enfin, chaque orteil possède de nombreuses terminaisons nerveuses reliées à deux nerfs et qui assurent la sensibilité des orteils et expliquent également les douleurs dans les pathologies des orteils.

Les tendons et phalanges qui composent le pied

C’EST QUOI L’ORTEIL EN GRIFFE ?

L’orteil en griffe ou griffe d’orteil est une déformation fréquente, pouvant toucher tous les orteils.
Seules seront abordées les griffes des orteils latéraux pour une raison de clarté.

Elle rassemble toutes les déformations possibles sur les orteils latéraux.
La griffe d’orteil peut être isolée et toucher 1 ou 2 orteils seulement ou tous les orteils. Elle peut être causée par une pathologie générale (notamment neurologique) ou être consécutive à une déformation du gros orteil.
La griffe d’orteil peut toucher toutes les structures osseuses, articulaires, ligamentaires et tendineuses des orteils latéraux.

La déformation peut être réductible (l’orteil reste souple) ou irréductible (la déformation est fixée).

On décrit:

La clinodactylie: les orteils sont déviés en dedans ou dehors.

Orteil en griffe : exemple clinodactylie du 2ème orteil

Exemple clinodactylie du 2ème orteil

L’orteil en marteau: sur flexion de l’articulation InterPhalangienne Distale (IPD).

Orteil en griffe : orteils en marteau

Exemple d’orteils en marteau : tous les orteils latéraux sont touchés.

La griffe totale: sur flexion de l’articulation InterPhalangienne Distale (IPD) et de l’articulation InterPhalangienne Proximale (IPP)

Orteil en griffe : exemple de griffes totales

Exemple de griffes totales touchant les 2ème, 3ème et 4ème orteils bilatéralement.

LES CAUSES D’UN ORTEIL EN GRIFFE

L’orteil en griffe peut être d’origine acquise: par un chaussage inadéquat, trop serré, dans les suites d’un traumatisme du pied ou de la jambe, lors de problème neurologique, dans les suites d’un diabète ou d’une maladie inflammatoire comme la polyarthrite rhumatoïde. Elle peut également être congénitale: lorsqu’il existe une dysharmonie de longueur des orteils, des tendons fléchisseurs trop courts comparés aux tendons extenseurs, une déformation du gros orteil ou un pied creux.

LES CONSÉQUENCES D’UN ORTEIL EN GRIFFE

La griffe d’orteil entraîne des zones d’hyper appui sur les orteils : entre eux, sur le sol, avec le chaussage. Ces zones d’hyper appui ont pour conséquence des douleurs localisées et une hyperkératose (cor ou durillon).
Ces cors se situent généralement au niveau de la partie dorsale des articulations ; mais peuvent aussi siéger au bout de l’orteil au niveau de la pulpe et de l’ongle (dans le cadre d’une griffe distale), ou sur les faces latérales des orteils (dans les conflits inter-orteils) formant un « œil de perdrix ».
Ces lésions cutanées peuvent progresser vers une ulcération pouvant être responsable d’infection osseuse (ostéite), d’infection articulaire (arthrite), ou d’infection des tissus tendineux et des tissus graisseux (phlegmon).

Orteil en griffe : cors dorsaux sur les 2ème, 3ème et 4ème orteils

Cors dorsaux sur griffes des 2ème, 3ème et 4ème orteils

QUAND RENCONTRER LE SPÉCIALISTE?

Au début de la gêne qu’occasionne vos orteils en griffe, vous pouvez consulter un chirurgien spécialisé qui pourra vous rassurer. Il vous expliquera quel sera le traitement le mieux adapté.

L’examen clinique:
Lors de la consultation, le chirurgien observera votre pied afin d’évaluer la sévérité de la déformation en griffe et regardera également le reste du pied à la recherche de déformations associées, de signes d’atteinte neurologique et pour finir, observera la répartition du poids sur votre pied.
Il va examiner vos radios. Celles-ci permettent de renseigner la sévérité des griffes d’orteil et le degré des éventuelles déformations associées.

ATTENTION TRÈS IMPORTANT :
Avant de consulter votre chirurgien, il faut passer des radiographies.
Pour que ces radios soient utilisables, il faut les effectuer EN CHARGE+++

Voici le bilan radio que vous devez réaliser avant la consultation:
RADIO : PIED FACE PROFIL EN CHARGE et incidence de Guntz

Pour plus de renseignements, contactez le secrétariat au 05 56 13 10 83

Une échographie et/ou une IRM peuvent être nécessaires et dépendront de l’examen du spécialiste.

Texte produit en collaboration avec les patients et les soignants.
Votre avis nous intéresse pour l’amender et enrichir toute information qui pourraient manquer à votre parfaite compréhension.
Merci de nous adresser vos suggestions et remarques.

Back To Top nunc neque. Donec ut fringilla dolor.