skip to Main Content

LES LESIONS OSTEOCHONDRALES DU DOME DU TALUS

L’anatomie:

L’articulation de la cheville est constituée de 3 pièces osseuses:

  • la partie inférieure ou distale du tibia
  • la partie inférieure ou distale de la fibula (la malléole externe)
  • le talus (astragale)
Cartilage : tissu conjonctif dense et élastique

Les surfaces articulaires des os de la cheville sont recouvertes d’un tissu conjonctif dense et élastique : le cartilage.

La partie supérieure du talus recouverte de cartilage est le contact avec le tibia et la malléole latérale s’appelle le dôme talien

QUEL EST LE PROBLEME ?

La lésion ostéochondrale du dôme talien correspond à une dégradation de la couche cartilagineuse ainsi que de l’os sous-jacent.
Elle peut toucher toute zone du dôme du talus.
Ces lésions sont plus fréquentes sur le bord médial et le bord antérolatéral du dôme talien.
Elles touchent les deux chevilles dans 10% des cas.

QUELLES SONT LES CAUSES ?

La lésion ostéochondrale du dôme talien peut survenir lors:

  • d’un traumatisme, par exemple une entorse grave de la cheville ou une fracture de la cheville
  • d’une instabilité chronique de la cheville
  • d’un défaut d’alignement articulaire
  • de microtraumatismes répétés
Lésion du dôme italien : os du pied

QUELLES SONT LES CONSEQUENCES ?

Le cartilage ne peut malheureusement pas s’autorégénérer.
Par conséquent, les lésions du cartilage ne peuvent pas cicatriser seules.
Les lésions du cartilage peuvent s’aggraver et s’étendre voire entraîner des lésions également du cartilage du tibial distal.
Au final, la dégradation progressive va entraîner une arthrose de l’articulation de la cheville.
Ces lésions peuvent être responsables de douleurs, de gonflement intermittent de la cheville, de sensation de blocage, de limitation des mouvements de la cheville et/ou de sensation d’instabilité.

Quels examens faut-il passer?
Au début de la gêne qu’occasionne votre lésion ostéochondrale du dôme talien, vous pouvez consulter un chirurgien spécialisé.
Il vous expliquera quel sera le traitement le mieux adapté.

L’examen clinique:
Lors de la consultation, le chirurgien observera votre pied et votre cheville afin d’évaluer la présence d’un gonflement, la présence de troubles neurologiques ou de la circulation, des déformations associées, la localisation des douleurs, la limitation des mouvements de la cheville et la présence d’une laxité ligamentaire.
Il va examiner vos radios.
Celles ci peuvent renseigner sur la localisation de la lésion et sur le degré d’éventuelles déformations associées.
L’examen clinique, les radios voire une échographie permettent de faire un premier bilan.
Afin de compléter le bilan, un arthroTDM est nécessaire, il permet d’évaluer la taille de la lésion.
Dans certains cas, votre chirurgien pourra également vous prescrire un SPECT CT-Scan (ou TEMP-TDM/ scintigraphie couplée au scanner)

ATTENTION TRES IMPORTANT
Avant de consulter votre chirurgien, il faut passer des radiographies.
Pour que ces radios soient utilisables, il faut les effectuer EN CHARGE +++

Voici le bilan radio que vous devez réaliser avant la consultation;
RADIO : CHEVILLE FACE PROFIL EN CHARGE
Pour plus de renseignements, appelez le secrétariat au 05 56 13 10 83

Les différents traitements:

Lire :

Back To Top commodo massa ut felis vulputate, Aenean quis, risus. leo. velit,