skip to Main Content

LES TRAITEMENTS

Le traitement médical

Le repos et l’arrêt de l’activité responsable des douleurs suffisent généralement à améliorer les symptômes. Les activités sans impact comme la natation ou le vélo peuvent être tolérées si non douloureuses.

En l’absence d’amélioration, une immobilisation du membre peut être nécessaire par chaussure de décharge, botte amovible, semelles orthopédiques voire une botte résine.

Il peut également être nécessaire d’éviter tout appui jusqu’à consolidation osseuse. Dans ce cas, des injections d’héparine contre le risque de phlébite (caillot sanguin) seront à faire réaliser quotidiennement par une infirmière jusqu’à la reprise de l’appui. La marche est possible à l’aide de béquilles ou d’un déambulateur.

Votre médecin peut vous prescrire des médicaments contre la douleur et une supplémentation par vitamine D et calcium si nécessaire. Enfin, votre médecin peut vous prescrire un bilan d’ostéoporose si nécessaire.

La fracture de fatigue consolide habituellement entre 45 et 90 jours.

Traitement de la fracture de fatigue du pied : botte en résine

Ses limites

Les risques de la fracture de fatigue incluent l’absence de consolidation (pseudarthrose), la consolidation en mauvaise position (cal vicieux) et la récidive de la fracture (plus fréquente chez le patient présentant une ostéoporose).

Le traitement chirurgical

Dans la majorité des cas, la fracture de fatigue consolide à l’aide d’un traitement conservateur.

Dans de rares cas, en l’absence de consolidation (pseudarthrose), la chirurgie s’avère nécessaire. La fracture est alors fixée à l’aide de plaque et/ou vis, voire nécessite l’ajout de greffe osseuse prélevée sur la crête iliaque (bassin).

Traitement de la fracture de fatigue du pied

Exemple de vissage d’une fracture de fatigue au stade de pseudarthrose du 5ème métatarsien.

LES SUITES

La fracture de fatigue consolide habituellement entre 45 et 90 jours. Dans les cas plus sévères, le temps de consolidation peut prendre de 6 à 12 mois.
L’absence de symptôme et la présence d’un cal osseux (signe de cicatrisation de l’os) à la radiographie signent la consolidation de la fracture de fatigue. Un scanner peut être nécessaire si la fracture est difficilement visible sur les radios.
Des séances de kiné seront prescrites à la reprise de l’appui.
Par la suite, la reprise des activités physiques doit être progressive et alterner des phases d’effort et des phases de repos.
Une reprise trop brutale peut causer une récidive de la fracture de fatigue et prolonger le temps de récupération.

LES RISQUES

Notre équipe s’efforce d’entourer le geste de toutes les précautions possibles. Malheureusement des accidents peuvent survenir. Rassurez-vous, notre équipe de professionnels est en mesure de vous prendre en charge.

Pour en savoir plus:
Les complications

QUESTIONS LES PLUS FREQUENTES

Comment prévenir la fracture de fatigue?

Une alimentation équilibrée, riche en vitamine D et calcium aide à prévenir la perte de masse osseuse.
Utiliser un équipement adapté comme des chaussures avec semelles anti-choc par exemple.
Débuter toute nouvelle activité de façon progressive.
Alterner des sports à impact comme la course à pied avec des activités sans impact comme la natation.
Faire du renforcement musculaire aide à prévenir la perte musculaire et osseuse liées à l’âge.
Arrêter l’activité en cas de douleur ou de gonflement et consulter en cas de persistance des symptômes.

Back To Top elit. lectus ut amet, diam ut