skip to Main Content

L’anatomie

Le tarse est une zone anatomique du pied composé de deux parties antérieure et postérieure.
Le tarse antérieur et le tarse postérieur s’articulent par l’interligne de Chopart.
Le tarse antérieur (médio-pied) est composé du cuboïde, du naviculum, et des 3 os cunéiformes.
Le tarse postérieur (arrière-pied) est composé du calcanéum (calcaneus) et du talus (astragale).

Les coalitions du tarse postérieur : anatomie

Une coalition est un pont osseux (synostose), cartilagineux (synchondrose) ou fibreux (synfibrose) anormal entre deux ou trois os de l’arrière-pied.
Le naviculum (os naviculaire), le calcanéum et le talus (astragale) sont le plus souvent touchés.
Les coalitions sont présentes depuis la naissance et pourraient avoir une origine familiale ou héréditaire. Le plus souvent, aucune cause n’est retrouvée.
Elles peuvent devenir symptomatiques chez l’enfant ou l’adolescent, entre 8 et 16 ans et aussi se révéler à l’âge adulte. Elles touchent environ 1% de la population et dans 50% des patients, les coalitions sont bilatérales.

Les coalitions du tarse postérieur

Exemples de deux types de coalition.

POURQUOI FAUT-IL TRAITER LES COALITIONS DU TARSE POSTERIEUR ?

Quel est le problème ?
En créant des ponts plus ou moins rigides, les coalitions peuvent avoir des conséquences sur le fonctionnement et la forme du pied:

  • de l’arthrose peut se développer sur les articulations adjacentes par excès de sollicitations.
  • Le pied peut se déformer en pied plat.
  • l’anatomie des autres os du pied peut être modifier lors de la croissance.

Une coalition n’est pas systématiquement responsable de symptômes. Elle est parfois découverte de façon fortuite lors d’examens pour une autre pathologie.

Les coalitions du tarse postérieur : aspect en pied plat sur coalition du tarse postérieur

Aspect en pied plat sur coalition du tarse postérieur

QUELLES SONT LES CONSÉQUENCES LES COALITIONS DU TARSE POSTERIEUR ?

Les symptômes liés à une coalition sont très variés, peu spécifiques et peuvent apparaître de façon aiguë ou progressive:

  • Chutes répétées.
  • Entorses fréquentes ou sensation d’instabilité lors de la marche en terrain irrégulier.
  • Pied plat douloureux.
  • Douleurs mécaniques du pied.
  • Douleurs sur fracture de fatigue de la coalition.
  • Enraidissement progressif du pied.
  • Tuméfaction osseuse.

QUEL EXAMEN FAUT-IL PASSER ?

Au début de la gêne douloureuse, vous pouvez consulter un chirurgien spécialisé qui pourra vous rassurer. Il vous expliquera quel sera le traitement le mieux adapté.

L’examen clinique
Lors de la consultation, le chirurgien observera votre pied et votre cheville afin d’évaluer la sévérité de la déformation, la présence de troubles neurologiques ou de la circulation, des déformations associées et observera la répartition du poids sur votre pied. Il recherchera également la présence de raideur articulaire.
L’image de la plante du pied sur un podoscope confirme le diagnostic de pied plat.
Il va examiner vos radios. Celles-ci permettent de renseigner la sévérité et le degré des éventuelles déformations associées.
L’examen clinique et les radios permettent de faire un premier bilan et de s’orienter vers d’autres examens si nécessaires comme IRM, scanner ou SPECT CT Scan (recherche d’arthrose associée).

Les coalitions du tarse postérieur : coalition naviculo-calcanéenne

Exemple de coalition naviculo-calcanéenne.

ATTENTION TRÈS IMPORTANT :
Avant de consulter votre chirurgien, il faut passer des radiographies.
Pour que ces radios soient utilisables, il faut les effectuer EN CHARGE+++

Voici le bilan radio que vous devez réaliser avant la consultation
RADIO : PIED et CHEVILLE FACE PROFIL EN CHARGE et INCIDENCE DE MEARY
Pour plus de renseignement, contactez le secrétariat au 05 56 13 10 83.

Texte produit en collaboration avec les patients et les soignantsafin de coller aux plus près de vos attentes et vous apporter les réponses les plus claires, dans un souci d’interactivité et de réactualisation régulière.  

Votre avis nous intéresse pour l’amender et enrichir toutes informations qui pourraient manquer à votre parfaite compréhension  

Merci d’adresser vos suggestions et remarques  

Lire aussi :

Back To Top commodo lectus libero ipsum venenatis ut adipiscing dapibus ipsum elit. eget