skip to Main Content

COMPRENDRE L’INTERVENTION D’UN HALLUX VALGUS

Vous venez d’être opéré de votre avant-pied par une technique hybride. Cette technique est réalisée en partie à l’aide de techniques mini-invasives. Cette méthode permet au praticien, à son niveau, de diminuer les incisions faites au corps et par là-même de réduire au maximum les possibles complications. En post-opératoire, c’est au tour du patient, de devenir acteur de ses soins et de prendre en charge sa récupération, en respectant les consignes avec sérieux.

JUSTE APRES L’ INTERVENTION D’UN HALLUX VALGUS

  1. Portez votre chaussure post-opératoire pendant 21 jours. C’est impératif. L’appui sur le pied opéré est autorisé pour de courts moments.
  2. N’oubliez pas que pendant 6 semaines, le pied reste fragile. La conduite est interdite jusqu’à 45 jours après l’intervention.
  3. Allongez les jambes,dès votre arrivée au domicile, et le plus souvent possible avec le pied opéré surélevé. Gardez aussi la jambe en l’air au repos quand vous êtes assis, c’est la meilleure position pour réduire l’œdème.
  4.  Glacez ! Le meilleur anti-inflammatoire, c’est la glace ! Le pied risque de gonfler pendant quelques semaines. Vous pouvez utiliser une poche de glace ou de petits pois congelés qui s’adaptent bien à la forme du pied, mais toujours entourée dans un torchon pour éviter le contact direct avec la peau. Appliquer pendant au moins 20 mn, au minimum trois fois par jour.
  5. Prenez bien le traitement antalgique qui vous a été prescrit, même en prévention, sans attendre l’apparition de la douleur.
  6. Ne touchez pas au pansement, en aucun cas, sans instruction du chirurgien. Le pansement est un maintien spécifique élaboré pour le bon positionnement de votre pied. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter si votre pansement est taché par du sang car certains actes opératoires sont réalisés par un petit trou de 2 mm qui n’est habituellement pas suturé. Entre le 10ème et le 15ème jour post-opératoire, vous avez rendez-vous pour le changement de votre pansement avec une infirmière (n’oubliez pas votre bande cohésive).
  7.  Faites retirer votre pansement au 15ème jour. Deux solutions : revenir au centre pour le changement de pansement par notre infirmière ou faire venir un(e) infirmier (ère) à votre domicile. une courte vidéo détaille la réalisation du pansement et la mise en place de la contention élastique si la cicatrice est totalement sèche. Aucun fil à enlever, ils sont résorbables et tombent tous seuls.

  1. Si la cicatrice est un peu suintante , il faut prolonger les pansements. Dans ce cas, le mieux est de nous adresser une photo par mail. Nous prendrons contact avec vous pour vous donner la conduite à tenir. Ne surtout pas prendre d’antibiotiques, même en application locale.
  2. Tant qu’il y a de l’œdème dans le pied, même une fois le pansement retiré, continuez à mettre autour de l’avant-pied la bande élastique comme avec le pansement. Il faut changer cette bande tous les jours.
  3. Vous devez commencer des exercices d’abord seul et ensuite avec un kinésithérapeute à partir de la 3ème semaine. Retrouvez les exercices ici : auto-rééducation.
  4.  Continuez à porter la chaussure orthopédique même sans pansement jusqu’à la 3ème semaine. Vous pouvez désormais doucher votre pied opéré chaque jour avec votre gel douche habituel afin de débarrasser la plaie de toute impureté. Après la douche, il est indispensable de mettre une nouvelle bande de coheban en place qui permet de faire diminuer plus rapidement un œdème possiblement présent plusieurs mois. Il est recommandé d’attendre 8 jours de plus pour prendre un bain car la peau doit être complètement fermée, propre, sèche et sans croûte. Dès la cicatrisation obtenue, vous pouvez masser le pied et la cicatrice à l’aide d’une crème hydratante par exemple.
  5. Retirez la chaussure orthopédique après la troisième semaine, et la remplacer par un chaussage confortable. Au début, préférez un type de baskets avec des semelles amortissantes, ou une sandale à fermeture réglable. Mais vous pouvez garder la chaussure médicalisée tant que le chaussage vous est difficile.
    La rééducation chez le kinésithérapeute peut alors commencer.
  6.  Revenez voir votre chirurgien entre la 6ème et la 8ème semaine. N’oubliez pas de faire réaliser des radios au préalable.

EN CAS DE PROBLEME SUITE A UNE INTERVENTION D’UN HALLUX VALGUS

Température ou anomalie sur la cicatrice ? Si vous présentez une température supérieure à 38,5, ce peut être le signe d’une éventuelle infection. Si votre cicatrice, lors des pansements, est rouge, inflammatoire ou présente un écoulement, il faut consulter le plus rapidement et ne surtout pas prendre d’antibiotique avant d’avoir vu votre chirurgien.
En cas de douleur du mollet ou de sensation d’oppression thoracique, ces signes peuvent être liés à un caillot sanguin (phlébite) ou une migration de ce caillot vers le poumon (embolie pulmonaire) qui peuvent avoir des conséquences graves. Même si vous êtes sous traitement anticoagulant, le risque n’est pas nul. Consultez en urgence votre médecin traitant ou votre chirurgien. N’hésitez pas appeler le SAMU (15) si vous n’arrivez pas joindre votre praticien.
Pour tout problème de cicatrisation , veuillez dans ce cas nous contacter par mail avec vos coordonnées ainsi qu’une photo.
Pour tout autre problème pendant votre récupération, nous restons à votre disposition par mail et par téléphone 05 56 13 10 83.

,

VOS QUESTIONS LES PLUS  FREQUENTES

  1. Quand pourrais-je reprendre mon sport ? Les activités normales légères (vélo, natation, marche courte) peuvent être reprises après 2 mois. Les sports à impact peuvent être repris à partir de 4 mois. Après la reprise d’activité : il est possible que le pied devienne gonflé et sensible le soir en rapport avec l’activité plus intense de la journée. Vous pouvez faire des cataplasmes d’argile verte et garder la jambe surélevée au maximum pour faire diminuer l’oedème. Pensez à appliquer également de la glace à raison de deux fois par jour pendant 20 min.
  2.  J’ai toujours de l’œdème, est ce normal ? L’oedème disparaît entre 6 et 12 mois.
  3. De combien de temps va être mon arrêt de travail ? Il dépend du type d’intervention, de votre activité professionnelle, des déplacements que vous devez effectuer. Il est compris entre 3 semaines et 3 mois.
  4. Dois-je faire enlever les vis ? Il n’est habituellement pas utile de retirer le matériel chirurgical sauf en cas de gêne ou de conflit local et à partir de 6 mois.

L’équipe de SOS PIED CHEVILLE vous souhaite un bon rétablissement et vous accompagne à tout moment.

Texte produit en collaboration avec les patients et les soignants, afin de coller aux plus près de vos attentes et vous apporter les réponses les plus claires, dans un souci d’interactivité et de réactualisation régulière.
Votre avis nous intéresse afin d’enrichir le site sur toutes informations qui pourraient manquer à votre parfaite compréhension.
Merci d’adresser vos suggestions et remarques à admin@sos-pied-cheville.com

Texte produit en collaboration avec les patients et les soignants.
Votre avis nous intéresse pour l’amender et enrichir toute information qui pourraient manquer à votre parfaite compréhension.

Merci de nous adresser vos suggestions et remarques.

Back To Top
commodo leo ipsum ante. odio elit. Nullam sit id