skip to Main Content

COMPRENDRE

La poulie qui stabilise les tendons fibulaires de votre cheville vient d’être réparé. Cette intervention mise au point par le docteur Stéphane Guillo est réalisée sous endoscopie. Il s’agit d’introduire une caméra minuscule (l’arthroscope) qui permet un geste chirurgical précis par un trou réduit. Cette méthode permet au praticien, à son niveau, de diminuer les incisions faites au corps et par là-même de réduire au maximum les possibles complications. En post-opératoire, c’est au tour du patient, de devenir acteur de ses soins et de prendre en charge sa récupération, en respectant les consignes avec sérieux.

JUSTE APRES L’INTERVENTION

  1. Portez la botte pendant 45 jours. C’est impératif. L’appui sur le pied opéré n’est pas autorisé. C’est pour cette raison que l’on vous a préscrit des anti coagulants et des prises de sang pendant 45 jours
  2. Glacez ! Le meilleur anti-inflammatoire c’est la glace ! La cheville risque de gonfler pendant quelques semaines. Pour réduire l’œdème, gardez la jambe en l’air au repos quand vous êtes assis. Vous pouvez utiliser une poche de glace ou de petits pois congelés, entourée dans un torchon pour éviter le contact direct avec la peau, et l’appliquer autour de votre cheville pendant 20 mn au moins, au minimum trois fois par jour. Attention à bien maintenir les incisions au sec.
  3. Marchez avec les béquilles : Avec les béquilles de chaque côté, faites avancer en premier la cheville opérée qui ne doit jamais toucher le sol, puis le pied non opéré en prenant alors appui sur les cannes.
  4. Montez les escaliers : la rambarde dans une main et une canne dans l’autre, montez la marche en premier avec votre jambe non opérée, posez alors la canne sur la même marche avant de ramener le pied opéré au même niveau. Placez alors la béquille sur la marche d’après et recommencez l’exercice. Vous pouvez y aller progressivement et évaluer votre progression au nombre de marches franchies. Le pied opéré ne doit jamais toucher le sol
  5. Descendez-les aussi : la rambarde dans une main et une canne dans l’autre, placez d’abord votre pied opéré sur la première marche puis la canne. Mettez alors votre poids sur la canne et la rambarde et faites passer le pied valide sur la marche. Recommencez l’exercice à chaque marche. . Le pied opéré ne doit jamais toucher le sol
  6. Asseyez-vous en prenant appui sur la jambe non opérée, à l’aide d’une béquille dans une main et en s’appuyant sur un tabouret avec l’autre main.
  7. Relevez-vous avec une béquille dans une main et en prenant appui par ailleurs à la fois sur le pied non opéré et sur une chaise en même temps.

LES PANSEMENTS :

Ils doivent être fait trois fois par semaine par une infirmière. On prévoit généralement d’enlever les agraphes ou les fils assez tôt (au 5eme jour) pour deux raisons :

  1. une plaie est normalement totalement étanche au bout de 48 heures.
  2. La cicatrice est plus jolie au final.

Une fois que le plaie est sèche, laissez  la à l’air libre et arrêtez tout antiseptique afin de respecter la flore de votre peau. Lavez vous normalement tous les jours au savon y compris la plaie.

QUESTIONS FREQUENTES

« Que faire en cas de température ou d’anomalie sur ma cicatrice ? »

Si vous présentez une température supérieure à 38,5, ce peut être le signe d’une éventuelle infection. Si votre cicatrice, lors des pansements, est rouge, inflammatoire ou présente un écoulement, il faut consulter le plus rapidement et ne surtout pas prendre d’antibiotique avant d’avoir vu votre chirurgien .

A PARTIR DE LA 6ème SEMAINE

Vous revoyez votre chirurgien à la 6 eme semaine
Vous pouvez normalement :

  •  Retirer la botte
  • Arrêter les anticoagulants et les contrôles sanguins

Il va falloir débuter la rééducation. Le kinésithérapeute va vous aider mais voici un programme que vous pouvez faire tout seul .

Programmez des exercices quotidiens ! 3 séances par jour à raison de 5 à 10 mouvement s  à chaque fois. Le but est d’améliorer :

  1. les mobilités de votre articulation
  2. sa force
  3. votre équilibre
    A commencer 24 heures après la chirurgie. Il faut retirer l’attelle et la remettre après chaque exercice.

LES EXERCICES

On distingue 2 phrases :

PHASE 1 :

EXERCICE 1

Poussez votre pied vers le bas le plus loin possible et tenez 5 secondes.
Pousser votre pied vers le haut et tenez 5 secondes le plus loin possible et tenez 5 secondes. A chaque séance, répétez ces 2 mouvements 10 fois.

EXERCICE 2

En position assise, posez votre pied opéré sur la cuisse de la jambe opposée genou fléchi, saisissez votre pied opéré avec la main opposée et tournez-le vers vous comme si vous vouliez regarder la
plante du pied. Répétez le mouvement 10 fois à chaque séance.

EXERCICE 3

Opposé de l’exercice 2. Dans la même position, faites pivoter la cheville dans l’autre sens comme si vous vouliez placer la plante du pied face au sol.

EXERCICE 4

Assis(e) sur un tabouret, mettez votre pied à plat sur le sol, puis alternativement, faites reposer votre pied sur le talon (en levant les orteils) puis mettez vous sur la pointe du pied sur l’avant pied, en levant le talon. Répétez le mouvement 10 fois à chaque séance.

EXERCICE 5

Allongez-vous sur le sol ou sur un lit et positionnez un objet sous votre pied contre un mur. Poussez sur l’objet comme si vous vouliez le déplacer. L’objectif est de contracter le muscle du mollet et de ressentir la contraction. Répétez le mouvement 10 fois à chaque séance.

PHASE 2 : A PARTIR DE LA 3ème SEMAINE 

La progression des exercices nécessite que les exercices précédents soient bien acquis. C’est maintenant qu’il faut retirer l’attèle. 

EXERCICE 6

Mettez-vous debout sur la point des pieds et maintenez-vous en position pendant quelques seconces. Puis essayez d’augmenter le temps à chaque fois.

EXERCICE 7

Mettez-vous debout sur les talons et essayer de la même façon de rester de plus en plus longtemps.

EXERCICE 8

Mettez vous sur une marche avec les deux talons dans le vide. Tenez-vous à quelque chose pour vous aider. Laissez le poids de votre corps étendre les talons vers le sol. Répétez le mouvement 10 fois à chaque séance.`

EXERCICE 9

Mettez-vous sur une marche avec les deux talons dans le vide. Tenez-vous à quelque chose pour vous aider. Cette fois ci, essayez de monter en poussant sur vos orteils. Répétez le mouvement 10 fois à chaque séance. `

EXERCICE 10

Pour vous aidez à récupérer l’équilibre, tenez-vous à l’aide d’une main, appuyez-vous sur la jambe du pied opéré puis essayez de lâcher l’appui pendant le plus longtemps possible. Vous pouvez faire ce mouvement jusqu’à 5 fois par séance.

Cet exercice travaille le renforcement des tendons fibulaires. Lien vers page fibulaires, ces tendons situés sur la partie externe de la cheville sont importants pour la stabilité de la cheville. (Lien vers article).
Suivre la vidéo pour pratiquer cet exercice.

Vidéos fournies par Pierre Brousse : Kinésithérapeute à la clinique du sport.
Numéro du cabinet : 0556121455

Back To Top Nullam ut sit libero lectus at felis