skip to Main Content

POURQUOI FAUT-IL TRAITER OS NAVICULAIRE ACCESSOIRE ?

Quel est le problème?
L’os naviculaire accessoire ou os tibial ou os tibial externe est un os surnuméraire situé à la partie postéromédiale du naviculum. Il est présent depuis la naissance.
Cette particularité anatomique toucherait jusqu’à 12% de la population et est fréquemment bilatérale. La majorité des patients ne développent pas de symptômes.
Il peut être relié au naviculum par du cartilage (synchondrose), du tissu fibreux (synfibrose) ou par une ossification partielle (synostose).
Il est le plus souvent encapsulé dans l’insertion distale du tendon tibial postérieur et peut causer des phénomènes douloureux voire un déficit du tendon tibial postérieur avec formation d’un pied plat.

Pied : traitement et anatomie de l'os naviculaire accessoire
Pied : traitement de l'os naviculaire accessoire

QUELLES SONT LES CAUSES OS NAVICULAIRE ACCESSOIRE?

L’os naviculaire accessoire peut être responsable de douleurs lors d’excès de contraintes ou de microtraumatismes répétés lors des activités comme les sports à impact (course à pied, football, basket ball…).
En effet, l’interface entre l’os naviculaire accessoire et le naviculum peut devenir inflammatoire suite aux microtraumatismes mais l’insertion du tendon tibial postérieur qui entoure cet os accessoire peut également devenir inflammatoire.
De plus, un traumatisme aigu peut entraîner une fracture de cet os.

QUEL EXAMEN FAUT-IL PASSER ?

Au début de la gêne qu’occasionne votre os naviculaire accessoire, vous pouvez consulter un chirurgien spécialisé qui pourra vous rassurer. Il vous expliquera quel sera le traitement le mieux adapté.

L’examen clinique :
Lors de la consultation, le chirurgien observera votre pied afin de localiser les zones douloureuses, la présence de déformations associées, la présence de troubles neurologiques ou de la circulation et observera la répartition du poids sur votre pied.
Il va examiner vos radios. Celles-ci permettent d’éliminer d’autres atteintes osseuses ou articulaires.
L’examen clinique et les radios permettent de faire un premier bilan.
Une IRM peut être nécessaire. Cet examen complémentaire sera prescrit par votre chirurgien si nécessaire.

ATTENTION TRÈS IMPORTANT :
Avant de consulter votre chirurgien, il faut passer des radiographies.
Pour que ces radios soient utilisables, il faut les effectuer EN CHARGE+++

Voici le bilan radio que vous devez réaliser avant la consultation:
RADIO : PIED  FACE PROFIL EN CHARGE et OBLIQUE
Pour plus de renseignements, contactez le secrétariat au 05 56 13 10 83

Texte produit en collaboration avec les patients et les soignants.
Votre avis nous intéresse pour l’amender et enrichir toute information qui pourraient manquer à votre parfaite compréhension.
Merci de nous adresser vos suggestions et remarques.

Back To Top Praesent non porta. eget at tempus fringilla